SOCIAL & STYLE DE VIE

Dangers des médias

Publié par Groupe TPE

 « On  ne peut pas dire la vérité à la télévision, il y a trop de gens qui regardent » Coluche

 

Des médias comme la presse peuvent être  orientés politiquement, ainsi : dis-moi pour qui tu votes, je te dirai quel JT tu regardes, quelle radio tu écoutes et quels journaux tu lis. Nous pouvons voir cet aspect avec la comparaison entre la façon dont un événement est couvert par le journal « Libération », plutôt orienté à gauche et la façon dont il est couvert par « Le Figaro », un journal de droite. L’événement ici est situé pendant la campagne présidentielle de 2012 lorsque Jean-Luc Mélenchon tentait de rassembler les électeurs de gauche au détriment de François Hollande. Voici ce qu’en disent les deux journaux cités plus haut :

 

DANGERS DES MEDIAS

 

On voit ici que les deux journaux traitent bien du même sujet mais à partir de points de vue différents. Du coté de « Libération », le candidat du Front de Gauche est décrit comme avoir accomplit une action politique simple et logique, le défendant presque. De l’autre coté, on a « Le Figaro » qui tente de diaboliser Mélenchon en qualifiant son acte de violent et d’égoiste.Nous voyons ici que la presse peut montrer différents aspects d’un même événement selon son bon vouloir et elle peut faire croire ou penser ce quelle veut au lecteur.
Ce cas est visible aussi pour un autre événement  politique, celui juste après le deuxième tour des présidentielles de 2012 lorsque François Hollande et Nicolas Sarkozy était les deux derniers candidats. Suite à un débat télévisé entre les deux hommes débat télévisé, les journaux se sont emparés du sujet et ont présentés leurs points de vue.

 

DANGERS DES MEDIAS

 

Ici, « Libération » déclare Hollande vainqueur du débat et le verbe « présider » peut influencer  pour le lecteur pour son vote, qualifiant déjà le candidat du PS président, de plus, sur la première page du journal on voit François Hollande présenté de façon à ce qu’il ai le regard plus haut que son adversaire qui est présenté avec une image dans laquelle il semble être en position de soumission on voit que cela a une forte influence sur les électeurs puisque comme vous le savez, François Hollande est notre président. Pour « Le Figaro », l’avis est mitigé. Bien que ce soit un journal de droite, au lieu de, comme son homologue « Libération », déclaré le candidat de son parti vainqueur, il admet que le débat était difficile pour ce dernier, ainsi, sans pour autant avouer Nicolas Sarkozy vaincu, « Le Figaro » dit que le candidat UMP s’est battu à armes égales dans une joute verbale tendue, il peut donc faire penser aux lecteurs que Sarkozy n’est pas encore hors-course pour la présidence.

Donc, nous voyons que les journaux, qui possèdent des orientations politiques diverses, peuvent ainsi aisément influencer les électeurs et modifier leur votes mais pas seulement les électeurs, en effet les journaux peuvent présenter un événement médiatique de sorte a satisfaire ses lecteurs, ils essayeront de dirent ce que la population veut savoir et cela est problématique puisque si la presse n’est plus objective et quelle tente de satisfaire les lecteurs, nous pouvons être exposer a des mensonges de la part des médias et ne pas être informé correctement, ce qui est le rôle principal des médias

 

« Ils ont la censure, plus tard on aura l’usure« Orelsan

 

DANGERS DES MEDIAS

 

La censure est un des dangers des medias car si ils sont censurés, ils ne pourront plus dire la vérité aux lecteurs et elle sera donc édulcorer afin de dévoiler seulement une partie d’un sujet et pas une autre
Comme on peut le voir sur les images précedentes, la censure est ici présente car dans cet exemple, le journal « Marianne » a fait paraitre deux exemplaires différents du même journal. La raison? Un cliché ne mettant pas le président à son avantage, donc le CSA s’empara de l’affaire et obliga le journal à republié un nouveau journal avec une image plus neutre du président.
Ainsi on voit que la censure est un danger des médias parce qu’elle modifie l’information relayé par le média.
Aussi, nous pouvons voir l’effet de censure appliqué sur les médias avec l’affaire de l’émission « Capital » d’M6, laquelle à été emputée de 8 minutes par le CSA pour la seule cause que dans ledit reportage, des buralistes affirmaient devant la caméra qu’ils vendaient, avec la permission de la Française Des Jeux , des tickets de LOTO dont ils étaient sûrs qu’ils étaient perdants.Voilà comment la censure peut voiler des vérités et nous faire croire des informations eronnées.

 

DANGERS DES MEDIAS

 

Que pouvons nous conclure sur la censure, en effet cet aspect des médias est problematique puisque si ces derniers sont soumis à un contôle si stricte, ils ne peuvent pas exercer leur activité principale : Informer le plus clairement possible les lecteurs.

L’histoire nous a aussi montré un aspect néfaste des médias, utilisés pendant les périodes de guerre: la propagande.
Ce systeme en effet a pour but d’endoctriner les populations par le biais d’un moyen simple et connu de tous: les médias populaire.

 

DANGERS DES MEDIAS

 

En effet, nous pouvons prendre comme exemple le régime stalinien qui s’est imposé aux yeux du peuple grâce notamment à la campagne d’affiche patriotique et de propagande qui nourrit le culte de la personalité.
Là nous voyons que les médias sont encore utilisés à mauvaises escient, pour des régimes totalitaires et n’occupent encore pas la place qu’ils doivent avoir, c’est à dire informer le peuple et lui dire la vérité en étant objectif.

Par Lamaindor

Bravo pour votre premier pas vers la richesse!

Pin It on Pinterest

Share This